Lac Waikaremoana Sentier

Vous êtes ici

Découvrez la végétation luxuriante qui entoure le magnifique lac Waikaremoana. Aventurez-vous dans la forêt vierge, les zones humides et explorez une forêt magique "peuplée de lutins".

Eastland
Lac Waikaremoana, Eastland

By Ian Trafford

Ne manquez pas de naviguer sur les eaux cristallines du lac Waikaremoana.

46 km - 3 à 4 jours 
 

Un monde végétal mythique

Le sentier du Lac Waikaremoana est celui qui possède la plus grande superficie de forêts vierges de l'île du Nord. Cette région est la terre ancestrale des Ngai Tuhoe - les "Enfants de la brume". C'est également la terre des patupaiarehe, des créatures féériques mythiques, connues pour faire disparaître par enchantement les femmes des guerriers maoris. Laissez-vous envoûter par la forêt et vous pourrez peut-être entendre le son des flûtes enchantées et des éclats de rire mutins.

Eastland
Lac Waikaremoana, Eastland

By Department of Conservation

Le lac Waikaremoana est connu pour ses magnifiques couchers de soleil, le réconfort idéal après une longue randonnée d'une journée.

Situé en totalité dans le parc national de Te Urewera, le sentier du Lac Waikaremoana suit en grande partie les rives du grand lac. Au bout de trois à quatre jours, il vous mène à une forêt tropicale encore vierge, des zones arbustives marécageuses en régénération, de joncs et d'herbage et d'une forêt magique "peuplée de lutins". Vous découvrirez également de magnifiques rivières, des cascades et des vallées fantômes enveloppées dans la brume.

La montée du Panekire Bluff est la section la plus difficile du sentier, mais elle mérite le détour car elle offre une vue imprenable sur le lac, la forêt et les montagnes qui s'étendent à perte de vue.

Des forêts vierges luxuriantes et une flore diversifiée

Une forêt de hêtres méridionaux à petites feuilles entoure pratiquement tout le lac Waikaremoana. Au fur et à mesure que vous prenez de l'altitude, les hêtres pourpres font place aux hêtres argentés. C'est un moment unique où vous rencontrerez pour la première fois la forêt "de lutins". Exposés au vent et à la neige, les hêtres argentés pliés et tordus sont ornés de lichen et de mousse.

En traversant les promontoires entre les bras du lac, vous apercevrez des rimus (pins rouges) surplombant la canopée inférieure de hêtres pourpres. Les rimus ont des branches tombantes et des feuilles longues et épineuses. Parmi les autres espèces indigènes qui dominent la canopée supérieure, on trouve les arbres suivants : le miro, le matai, le totara, le rata et le tawa ainsi qu'une grande variété de fougères arborescentes.
Si vous êtes intéressé(e) par la botanique, marchez avec un livre sur les essences d'arbres indigènes de la Nouvelle-Zélande afin de pouvoir identifier chaque espèce.

Dans les endroits à demi-abrités autour des bords du lac, vous découvrirez des zones humides, de joncs, de carex et d'herbage. Entre les zones humides et les forêts poussent de petits arbustes et du lin.

La mer aux eaux ondulantes (The Sea of Rippling Water)

Il y a plus de 2 000 ans, bien avant que les hommes ne s'installent en Nouvelle-Zélande, un gigantesque glissement de terrain a bloqué une gorge étroite. L'eau de la rivière de Waikaretaheke s'est donc engouffrée dans un réseau d'anciennes vallées. Fruit de cette déviation de la rivière, le lac Waikaremoana est le plus grand et plus profond de l'île du Nord avec une superficie de 54 m2 et une profondeur de 256 mètres.

Waikaremoana se traduit en maori par "mer aux eaux ondulantes". Au cours de la randonnée, vous pouvez capter "l'humeur" du lac  : animé et texturé quand souffle la brise, aussi réfléchissant qu'un miroir dans les bras abrités.

En été, le lac  invite à une baignade rafraîchissante. Comme elles créent une rupture importante dans le paysage, les vues panoramiques sur les montagnes brumeuses vous enchanteront pendant toute la randonnée.

Réserver votre vol
New Zealand
Lac Waikaremoana, New Zealand

By pie4dan

Lac Waikaremoana

Des oiseaux de toutes les espèces

Le parc national de Te Urewera vous donne un aperçu de la diversité des oiseaux qu'abrite la Nouvelle-Zélande. On peut y trouver pratiquement toutes les espèces d'oiseaux de la forêt primaire de l'île du Nord.

Vous rencontrerez souvent le kereru (pigeon des bois), identifiable par son plumage vert argenté et son torse blanc. Le kereru mange des baies trop mûres et se soûle, ce qui entraîne des trajectoires de vol irrégulières, des atterrissages ratés et de temps en temps des chutes de perchoir.

Le chant mélodieux du tui vous suivra partout. Cet oiseau de taille moyenne a un plumage argenté et sombre et une touffe de plumes blanches sur son gosier. Le rhipidure à collier, petit oiseau espiègle, volètera, au cours de la randonnée, à la recherche des petits insectes que vous avez dérangés en marchant sur le sol. Les colverts gris et les tadornes de paradis vivent au bord du lac, tandis que vous pourrez trouver les alcédinidés et les aigrettes à face blanche dans les zones abritées des estrans.

De l'aube au crépuscule, chaque oiseau de la forêt se joint à l'orchestre des chants d'oiseaux ; la nuit, vous serez bercé(e) par le hululement de la chouette coucou (ruru ou morepork),  notre espèce de chouette indigène. Vous pourrez également écouter le chant du kiwi. Le Department of Conservation (département du gouvernement de Nouvelle-Zélande qui s'occupe de la conservation de l'héritage naturel et historique du pays) et un groupe de conservation maori local collaborent pour contrôler les prédateurs introduits et augmenter la population locale de kiwis. 

Autres activités dans le parc national de Te Urewera 

Vous pouvez faire de nombreuses excursions plus courtes dans le parc de Te Urewera, du circuit difficile de Ruapani de six heures à la petite promenade de 20 minutes pour admirer les magnifiques chutes d'Aniwani. Pour une aventure sous-terraine, prenez le chemin des grottes d'Onepoto.

Eastland
Lac Waikaremoana, Eastland

By Ian Trafford

Ne manquez pas de naviguer sur les eaux cristallines du lac Waikaremoana.

Au Lac Waikaremoana, vous pouvez louer des kayaks et des canoës. Vous pouvez aussi vous procurer facilement une licence de pêche : des truites brunes et arc-en-ciel vivent dans le lac. Au lac Waikareiti, plus petit, le Department of Conservation propose des barques en location.

Les enfants de la brume

Le peuple Tuhoe vit dans la région de Te Urewera depuis des siècles et a des liens spirituels profonds avec la terre.

Selon une légende maorie, une jeune fille céleste de la brume, Hine-pukohu-rangi, est venue du ciel sur la terre et a incité Te Maunga, la montagne, à venir avec elle. Son fils, Tuhoepotiki, était un être mortel et ses descendants sont le peuple Tuhoe.

Lorsque les colons européens ont commencé à arriver à Aotearoa en Nouvelle-Zélande, le peuple Tuhoe s'est senti moins menacé que les autres tribus car ses terres étaient très reculées et sauvages. Finalement, la région est devenue un refuge pour deux importants défenseurs du gouvernement anticolonial : le chef de la guérilla maori Te Kooti et plus tard le prophète Rua. Les derniers coups de feu tirés dans le cadre des guerres territoriales de Nouvelle-Zélande entre les Maoris et les Pakehas (Européens), sont supposés avoir eu lieu à Te Urewera en 1872. Jusqu'en 1930, il n'y avait pas de voie publique pour se rendre dans cette région et le parc national a été créé 24 ans plus tard.

Eastland
Promenade au lac Waikaremoana, Eastland

By Department of Conservation

Le camping Waiopaoa offre aux campeurs une vue magnifique de ce type.

L'isolement et le respect du peuple Tuhoe pour ses forêts, montagnes, rivières et lacs ont tenu les sylviculteurs et agriculteurs à l'écart de Te Urewera. c'est un trésor vivant où la nature est omniprésente. 

Réserver une excursion avec un organisateur de voyages

De nombreux tour-opérateurs spécialisés peuvent vous aider à concrétiser votre envie de randonnée. Que vous recherchiez une visite guidée ou un hébergement le long du sentier, consultez nos listes d'entreprises pour trouver le type d'excursion qui vous convient. 

Réserver une randonnée indépendamment

Si vous souhaitez entreprendre une grande randonnée en autonomie, réservez votre place dans un refuge du DOC sur les sentiers. Les frais varient selon le type de grande randonnée. Il est recommandé de réserver à l'avance pour cette randonnée très prisée. Les réservations sont indispensables entre fin octobre et fin avril.

Pour de plus amples informations :