Bridge to Nowhere

Vous êtes ici

Vous tombez sur un pont bizarre au milieu de la forêt luxuriante néo-zélandaise. Que fait-il là ? Où mène-t-il ?

Situé au cœur de la forêt du Whanganui National Park, ce pont routier en béton paraît totalement incongru. En effet, il n'y a aucune route de chaque côté et aucun signe de construction ou de civilisation. C'est vraiment le « Pont de nulle part ».

Mais comme vous pouvez l'imaginer, il cache une histoire intéressante.

La vallée reculée de Mangapurua a été ouverte en 1919 pour fournir des exploitations agricoles aux soldats revenant de la Première guerre mondiale. Un pont de bois tournant destiné aux chevaux permettait d'accéder à la vallée. Après des années de trouble dans la population locale, un pont routier plus solide, en béton, a été construit en 1936. Mais il n'a servi que six ans. Les soldats de la vallée de Mangapurua ont quitté leur terre en 1942 après des décennies de guerre provoquée par des sols très pauvres. La forêt a ensuite repris le dessus, effaçant tout signe d'habitation mis à part le pont.

Aujourd'hui, vous pouvez trouver le Bridge to Nowhere en prenant en jet boat, soit à Pipiriki soit à Whakahoro. De Mangapurua Landing sur le fleuve Whanganui, c'est une promenade facile de 40 minutes à travers la belle forêt néo-zélandaise. Vous pourrez admirer depuis le pont la vallée forestière escarpée et, en dessous, le lit du fleuve.

Cette zone fait partie du parc national de Whanganui, et le Bridge to Nowhere est une étape de la célèbre randonnée de deux jours le long du sentier de Mangapurua, qui démarre à Whakahoro.

Réserver votre vol