Faune et flore de Nouvelle-Zélande

Depuis que la Nouvelle-Zélande s'est séparée du super-continent, une faune et une flore uniques ont évolué, laissant une terre pleine de plantes et de créatures intéressantes.

Flore

Les précipitations importantes et le grand ensoleillement de la Nouvelle-Zélande offrent au pays une flore luxuriante et diverse, endémique à 80 %.

Arbres et arbustes

Camera Giant kauri, Waipoua Forest

Giant kauri, Waipoua Forest

Camera Giant kauri, Waipoua Forest

Giant kauri, Waipoua Forest

Vous serez époustouflé(e) par les forêts primitives toujours vertes de Nouvelle-Zélande, comptant des rimu, des totara, de nombreuses variétés de hêtres et le plus grand arbre local, le kauri géant. Sous les arbres, vous trouverez une végétation dense et luxuriante, avec d'innombrables arbustes, différentes fougères, et de nombreux lichens et mousses.

Touches de couleur

Camera Pohutukawa trees

Pohutukawa trees

Camera Pohutukawa trees

Pohutukawa trees

La beauté des fleurs jaunes du kowhai vous ravira, et si vous visitez l'Île du Nord, vous ne serez pas très loin du superbe pohutukawa. Ses fleurs rouge vif éclosent en décembre, ce qui lui vaut le titre d'arbre de Noël néozélandais.

Animaux

Avant que les humains n'arrivent en Nouvelle-Zélande, c'était sans doute un endroit extrêmement bruyant ! Les grandes étendues de forêts primitives abritaient une incroyable variété d'oiseaux. Avec l'évolution, les ailes sont devenues inutiles pour certains oiseaux, car aucun prédateur ne les poussait à s'enfuir. Par conséquent, plusieurs oiseaux endémiques de Nouvelle-Zélande ne peuvent pas voler, dont le perroquet kakapo, le kiwi, le takahe, et le plus grand oiseau du monde, maintenant disparu, le moa.

Lorsque les Maoris et les Européens ont conquis la Nouvelle-Zélande, ils ont chassé les oiseaux et amené des prédateurs, dont les rats et les hermines. Cela, avec la perte de leur habitat, a mené à l'extinction de nombreux oiseaux, dont le moa et le huia.

 

Oiseaux endémiques

Camera Kiwi encounter, Rainbow Springs

Kiwi encounter, Rainbow Springs

Camera Kiwi encounter, Rainbow Springs

Kiwi encounter, Rainbow Springs

Le symbole national de la Nouvelle-Zélande est un oiseau nocturne, incapable de voler, mais avec des narines au bout de son large bec. Le kiwi est à présent une espèce menacée, et difficile à observer à l'état sauvage. Cependant, il existe plusieurs « kiwi houses » dans les zoos et les parcs naturels. S'ils sont très mignons, les kiwis peuvent être féroces et très attachés à leur territoire.

Voici quelques autres oiseaux endémiques connus de Nouvelle-Zélande :

  • Le kea, très joueur, est l'un des oiseaux les plus intelligents au monde, et n'hésite pas à attaquer une voiture pour voler un essuie-glace ou un autre morceau de caoutchouc !
  • L'adorable weka est un oiseau ne pouvant pas voler, avec un penchant pour les objets brillants.
  • Le takahe a un beau plumage indigo et un bec rouge vif.
  • Le tui est célèbre pour son beau chant et son col blanc « de curé ».
  • La ninoxe boubouk, ou chouette morepork, est appelée ainsi à cause de son cri, qu'on entend souvent la nuit.

L'antique tuatara

Camera Tuatara

Tuatara

Camera Tuatara

Tuatara

Le tuatara est une relique unique du passé : le seul reptile à bec subsistant au monde. Toutes les espèces de cette famille de reptiles, à part le tuatara, ont disparu il y a environ 65 millions d'années.  Le tuatara peut vivre plus de 100 ans, et se trouve uniquement sur les îles protégées du large. Le tuatara ne représente aucune menace pour l'homme.

Vie marine

Camera Swimming with dusky dolphins, Kaikoura

Swimming with dusky dolphins, Kaikoura

Camera Swimming with dusky dolphins, Kaikoura

Swimming with dusky dolphins, Kaikoura

La Nouvelle-Zélande a une vie marine abondante et diverse, observer les baleines et nager avec les dauphins étant deux des expériences que nous vous recommandons le plus chaudement. Le petit dauphin d'Hector est le plus rare au monde, et se trouve uniquement dans les eaux néozélandaises. Les phoques, les manchots et toutes sortes de poissons et de coquillages prospèrent aussi dans l'environnement marin fertile de Nouvelle-Zélande.  

Parcs nationaux et réserves marines

Plus de 20 % de la Nouvelle-Zélande sont couverts de parcs nationaux, forêts et réserves... et ce sont les meilleurs endroits pour observer notre faune et notre flore endémiques. Notre territoire compte aussi deux Régions du Patrimoine Mondial : Tongariro au centre de l'Île du Nord et Te Wahipounamu au sud-ouest de l'Île du Sud.

Nos 14 parcs nationaux offrent une incroyable variété de paysages et de végétation. Gérés et entretenus par le Department of Conservation, ces parcs offrent l'opportunité d'une large variété d'activités, dont la randonnée, le VTT, le ski et le snowboard, le kayak et la pêche à la truite.

Camera Poor Knights Marine Reserve

Poor Knights Marine Reserve

Camera Poor Knights Marine Reserve

Poor Knights Marine Reserve

Pour observer les créatures marines endémiques, visitez l'une de 34 réserves de Nouvelle-Zélande. Une politique stricte interdit de pêcher ou de ramasser des fruits de mer dans ces zones. Pour profiter au mieux de ces paradis sous-marins, qui comprennent les îles Poor Knights, connues dans le monde entier, rien de tel qu'une croisière ou une excursion de plongée ou de snorkeling.