Géographie et géologie de la Nouvelle-Zélande

Vous trouverez en Nouvelle-Zélande une grande variété de paysages fabuleux, peu éloignés les uns des autres.

Des glaciers spectaculaires, des fjords pittoresques, des montagnes escarpées, de vastes plaines, des collines aux pentes douces, des forêts subtropicales, des plateaux volcaniques, des kilomètres de côtes aux splendides plages : tout est là. Pas étonnant que la Nouvelle-Zélande soit de plus en plus appréciée comme lieu de tournage pour le cinéma.

Située au sud-ouest de l'océan Pacifique, la Nouvelle-Zélande est composée de deux îles principales : l'Île du Nord et l'Île du Sud. L'Île Stewart et de nombreuses îles plus petites sont situées au large.

L'Île du Nord de la Nouvelle-Zélande comporte une « colonne vertébrale » de chaînes montagneuses qui la traverse en son centre, avec des terres agricoles vallonnées des deux côtés.. Le centre de l'Île du Nord est dominé par le Plateau Volcanique, une zone volcanique et géothermique active.  Les massives Southern Alps forment l'épine dorsale de l'Île du Sud. A l'est des Southern Alps se trouvent les terres agricoles vallonnées de l'Otago et de Southland, et les vastes plaines plates de Canterbury.

Le commencement

Les plus vieilles roches de Nouvelle-Zélande ont plus de 500 millions d'années, et faisaient autrefois partie du Gondwanaland. Cet immense super-continent a commencé à se diviser il y a environ 160 millions d'années, et la Nouvelle-Zélande s'en est séparée il y a environ 85 millions d'années.

La Nouvelle-Zélande repose sur deux plaques tectoniques : celle du Pacifique et celle de l'Australie. Quinze de ces gigantesques morceaux mouvants de croûte terrestre constituent la surface de la Terre. L'Île du Nord et certaines parties de l'Île du Sud reposent sur la plaque australienne, tandis que le reste de l'Île du Sud est situé sur celle du Pacifique. Comme ces plaques bougent et se frottent constamment l'une à l'autre, la Nouvelle-Zélande subit une importante activité géothermique.

Zones géothermiques et sources d'eau chaude

Cette activité souterraine dote la Nouvelle-Zélande de zones géothermiques spectaculaires et de sources d'eau chaude relaxante, tout en fournissant de l'électricité et du chauffage dans certains endroits. Rotorua est le principal centre des sites géothermiques, avec pléthore de bassins de boue, de geysers et de sources chaudes dans les zones thermiques actives... sans oublier son odeur caractéristique de soufre. D'abord habitée par les Maoris qui utilisaient les sources chaudes pour cuisiner et se laver, Rotorua a vite attiré des résidents européens. Les bienfaits pour la santé de ses bassins d'eau chaude ont rapidement valu à la région le surnom de « Cureland » (pays des cures).

Au-delà de Rotorua, vous pouvez profiter des sources chaudes et autres activités géothermiques dans la plupart des régions de l'Île du Nord au nord de Turangi, ainsi qu'aux Hanmer Springs et sur la côte ouest de l'Île du Sud. 

Des douces plages de sable aux côtes sauvages et découpées

La Nouvelle-Zélande compte plus de 15 000 kilomètres de côtes aux paysages splendides et variés. Sur la pointe nord et la plus grande partie de la côte est de l'Île du Nord, vous trouverez de longues plages de sable parfaites pour nager, surfer et bronzer. La côte ouest de l'Île du Nord a des plages de sable noir, riche en fer. Le nord de l'Île du Sud compte de belles plages de sable, tandis que le reste de la côte tend à être plus sauvage et escarpé.

Des chaînes de montagne aux terres fertiles

Environ un cinquième de l'Île du Nord et deux tiers de l'Île du Sud sont occupés par des montagnes. S'étendant du nord de l'Île du Nord jusqu'au bas de celle du Sud, ces montagnes ont été créées par la collision entre les plaques de l'Australie et du Pacifique.

Pendant des millions d'années, les dépôts d'alluvions (érodés des montagnes par les rivières) ont formé les vastes plaines de Canterbury dans l'Île du Sud et plusieurs plaines plus petites dans celle du Nord.  Ces plaines alluviales forment parmi les terres agricoles les plus fertiles et productives de Nouvelle-Zélande.

Glaciers spectaculaires

Les Southern Alps de Nouvelle-Zélande comptent plusieurs glaciers, le plus grand étant le glacier Tasman, que vous pouvez voir en faisant une courte marche depuis le village de Mount Cook. Les plus célèbres glaciers de Nouvelle-Zélande sont le Franz Josef et le Fox sur la côte ouest de l'Île du Sud. Creusés par la glace mouvante pendant des milliers d'années, ces glaciers spectaculaires sont facilement accessibles aux alpinistes et aux randonneurs. Vous pouvez marcher jusqu'aux glaciers ou faire une « héli-randonnée », c'est-à-dire monter en hélicoptère et descendre à pied. 

Monts engloutis

Pendant des milliers d'années, le processus de subduction a submergé certaines parties de la Nouvelle-Zélande. Les Marlborough Sounds et le Fiordland sont des exemples de chaînes de hautes montagnes qui ont « plongé » dans la mer, créant des canaux et fjords spectaculaires. Ces régions comportent certains des paysages les plus pittoresques de Nouvelle-Zélande, avec des collines luxuriantes plongeant abruptement dans les baies tranquilles en contrebas. Des eaux claires et profondes entourées de magnifiques forêts rendent ces régions idéales pour la plaisance et le kayak. 

Réserver votre vol