Kepler Sentier

4 DAYS

60 KM

Caractéristiques

  • Tussock high country
  • Glacier-carved valleys
  • Cascading waterfalls

Proximity

GRADE: INTERMEDIATE

Best time: Late Oct to Late April

Ce sentier a été conçu pour vous montrer ce qu'il y a de mieux dans le Fiordland : montagnes, forêt vierge, cascades et vallées sculptées par les glaciers.

Fiordland
Kepler Track, Fiordland

By Daniel Deans

Fiordland
Kepler Track, Fiordland

By Rob Suisted

New Zealand
Kepler Track, New Zealand

By Department of Conservation

Fiordland
Kepler Track , Fiordland

By Daniel Deans

Un parcours panoramique sur mesure 

Contrairement à la plupart des Great Walks, qui ont évolué à partir des voies de passage empruntées par les Maoris pour aller chercher le jade ou des routes d'exploration des pionniers, le sentier de Kepler a été réalisé sur mesure et conçu pour le plaisir et non par nécessité.

Ouvert en 1988, le sentier a été soigneusement conçu pour montrer aux marcheurs ce qu'il y a de mieux dans le Fiordland : forêts de hêtres moussues, avifaune prolifique, hautes terres recouvertes de tussack, chaînes de montagnes immenses, cascades, vastes vallées sculptées par les glaciers, marécages de rivière luxuriants et formations calcaires. En parcourant le sentier de Kepler, vous découvrirez toutes les merveilles de ce coin du monde.

Présentation du sentier 

Coincé entre les lacs Te Anau et Manapouri, ce circuit de 60 km fait partie du site de Te Wahipounamu situé dans le sud-ouest de la Nouvelle-Zélande et classé au patrimoine mondial de l'Unesco, qui comprend quatre parcs nationaux et couvre près de 10 % de la superficie totale des terres de Nouvelle-Zélande.

La conception du sentier facilite la marche. La plupart des cours d'eau sont traversés par des ponts, des passerelles recouvrent les zones marécageuses et les sections très raides ont des marches. Moyennement difficile, le sentier de Kepler se parcourt en trois à quatre jours. Si vous avez un rythme plus rapide, vous pouvez envisager de participer au Challenge Kepler. Cette course à pied se tient chaque année début décembre. Les participants réalisent les 60 kilomètres en moins de cinq heures.

Le sentier doit son nom aux montagnes Kepler, qui elles-mêmes portent le nom de l'astronome allemand du 17ème siècle Johannes Kepler.

Des paysages extrêmes

Que vous choisissiez de parcourir le sentier de Kepler dans le sens horaire ou anti-horaire, vous arriverez toujours, à un certain moment, à Luxmore Hut. De là, une courte promenade mène à la grotte Luxmore, l'une des nombreuses grottes de la région. Apportez une lampe de poche pour admirer les stalactites et les stalagmites. Au col Luxmore (1 400 mètres), point culminant du sentier, vous pouvez faire un détour jusqu'au sommet du mont Luxmore (1 472 mètres). Le panorama que vous découvrirez vaut vraiment le détour.

Autour de la zone Iris Burn, le travail des glaciers est évident. Vous apercevrez les cirques et les vallées suspendues de Peaks Jackson, l'auge profonde de la vallée Iris Burn et l'arête étroite (corniche étroite de montagne) sur laquelle vous marchez. De petits lacs peuvent être observés entre les crêtes.

Juste au-dessus de Iris Burn se trouve un point de vue spectaculaire. Par temps clair, toute la vallée est visible, de la cascade et des plaines de tussack au niveau de la hutte jusqu'à Rocky Point et l'embouchure de la rivière Iris Burn au lac Manapouri.

Le sentier alpin de Kepler couvre plusieurs tourbières, qui ont commencé à se former après le retrait des derniers glaciers et sont vieilles de plusieurs milliers d'années. Des passerelles protègent ces lieux fragiles de nos empreintes.

Les oiseaux du sentier de Kepler

Les méliphages carillonneurs , les miro mésanges, les fauvettes grises, les rhipidures à collier et les pinsons sont communs dans la forêt. Cherchez des mohouas à tête jaune et des miro rubisoles le long de la vallée Iris Burn et des perruches à tête d'or le long de la rivière Waiau. Le tout petit xénique grimpeur (titipounamu en maori) et les grimpereaux bruns volettent énergiquement dans la haute forêt.

Au crépuscule, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir des chauves-souris (seuls mammifères terrestres endémiques de Nouvelle-Zélande) voletant dans une clairière. Alors que vous êtes couché(e) pour la nuit, écoutez le hululement du ruru (notre hibou indigène) et les sifflements aigus du kiwi brun.

Au-delà de la limite des arbres, il y a de fortes chances que vous rencontriez le kea, un grand perroquet alpin extrêmement intelligent de Nouvelle-Zélande. Une équipe de tournage scientifique a récemment effectué des tests d'intelligence sur le kea et a constaté qu'il était aussi intelligent que le singe supérieur. Des puzzles que les autres oiseaux mettent des mois à résoudre ont été mis dans l'ordre en trois minutes par le kea. Veillez à garder un œil sur ces oiseaux car ils sont connus pour voler les randonneurs non avertis : chaussettes, chapeaux, lunettes de soleil, nourriture et tout ce qui peut être transporté dans un bec.

Dans la forêt

Le hêtre est la principale espèce d'arbres de la forêt sur le sentier de Kepler. Sur les montagnes de plus basse altitude poussent des hêtres pourpres et gris argentés peuplés de podocarpes comme le miro, le rimu, le kahikatea et le totara. Vers la limite des arbres et dans la vallée Iris Burn, le hêtre gris argenté domine. L'une des caractéristiques de la forêt est l'abondance de fougères, de mousses et de plantes perchées dans les arbres.

Entre le lac Manapouri et le Rainbow Reach, une zone humide dominée par le jonc baltique et la sphaigne offre un contraste intéressant. Au printemps, la floraison du kowhai sur les rives du lac injecte des touches de jaune dans le paysage.

En savoir plusFermer

Department of Conservation

Cliquez sur le lien pour plus d'informations.

Kepler Track

Pour de plus amples informations :

Avant et après la marche

Manapouri et Te Anau sont des villes proches des points d'entrée / de sortie du sentier de Kepler. Ces deux villes ont d'excellents restaurants. Elles offrent un hébergement de qualité et de superbes vues sur la montagne et le lac. D'autres activités vous sont proposées dans la région, notamment les randonnées à cheval, la visite des grottes de vers luisants, les safaris nocturnes, les croisières dans les fjords et les excursions en kayak de mer.

Réserver une excursion avec un organisateur de voyages

De nombreux tour-opérateurs spécialisés peuvent vous aider à concrétiser votre envie de randonnée. Que vous recherchiez une visite guidée ou un hébergement le long du sentier, consultez nos listes d'entreprises pour trouver le type d'excursion qui vous convient. 

Réserver une randonnée indépendamment

Si vous souhaitez entreprendre une grande randonnée en autonomie, réservez votre place dans un refuge du DOC sur les sentiers. Les frais varient selon le type de grande randonnée. Il est recommandé de réserver à l'avance pour cette randonnée très prisée. Les réservations sont indispensables entre fin octobre et fin avril.

Pour de plus amples informations :

Great Walks of New Zealand →

Safety in the outdoors →

Multi-day hikes →

Marche et randonnée →