Les Néozélandais

Vous êtes ici

Au cours de votre visite, vous serez sûrement conquis(e) par les habitants amicaux et pragmatiques de la Nouvelle-Zélande.

Avec une histoire réunissant les cultures maorie, européenne, asiatique et des îles du Pacifique, la Nouvelle-Zélande a une population en melting-pot, mais avec des caractères communs, qui la rend unique au monde.

Aujourd'hui, sur les 4,4 millions de Néozélandais (officieusement surnommés les Kiwis), environ 69 % sont d'ascendance européenne, 14,6 % sont des indigènes Māori, 9,2 % sont asiatiques et 6,9 % sont des populations non-Māori des îles du Pacifique.

Géographiquement, plus des trois quarts de la population vit dans l'Île du Nord, dont un tiers à Auckland.  Les autres grandes villes de Wellington, Christchurch et Hamilton abritent la majorité des autres Kiwis.

 

Réserver votre vol
Rotorua
Hongi, Rotorua

By Chris Sisarich

Un salut maori traditionnel : le hongi

Premiers voyageurs

Plus de quatre cents ans avant que Christophe Colomb et le reste de l'Europe ne s'inquiètent de tomber du bord du monde, les Maoris parcouraient des milliers de kilomètres sur l'immense océan Pacifique dans de petits canoës, et devenaient les premiers habitants d'Aotearoa, la Nouvelle-Zélande. À ce jour, la culture maorie est une part essentielle de l'identité nationale néozélandaise.  

Wellington
Weta Cave, Wellington

By Weta

La Weta Cave, créée par le célèbre cinéaste néo-zélandais Peter Jackson

Des pionniers robustes

Les pionniers européens de Nouvelle-Zélande étaient aussi courageux, robustes et indépendants. Avant de construire des fermes et des villes, ils ont d'abord dû nettoyer le terrain : une tâche épuisante et parfois dangereuse. Leur isolement et leur exposition aux éléments ont forcé ces premiers Néozélandais à devenir résistants et polyvalents.

Leurs ressources et leur ingéniosité ont grandement contribué au caractère néozélandais. Les mêmes qualités se retrouvent aujourd'hui chez les nouveaux pionniers : une génération de jeunes Kiwis hommes d'affaires, fabricants de logiciels, réalisateurs, créateurs de mode et sportifs qui font parler d'eux partout dans le monde.

Queenstown
Saut à l'élastique, Queenstown

By AJ Hackett

C'est au Néo-Zélandais AJ Hackett que l'on doit l'invention du saut à l'élastique

Des génies d'arrière-cour

Depuis bien avant que Sir Ernest Rutherford « sépare » l'atome au début du vingtième siècle, les Kiwis découvrent et inventent des choses. Beaucoup de ces inventions ont littéralement été créées dans une arrière-cour. Si la viande surgelée, le jet-boat de Hamilton et le saut à l'élastique sont les plus célèbres inventions kiwies, il en existe beaucoup d'autres.

Les Néozélandais sont également à l'origine du pistolet tranquillisant, des isolateurs sismiques « de base » (des blocs de caoutchouc et de plomb qui réduisent les dommages des tremblements de terre), des clôtures électriques, de la moto la plus rapide du monde, de la pompe à vide pour congélateur, des distributeurs automatiques de timbres, des sabots larges pour tondeuses à cheveux, et de la pompe à pétrole électronique... pour ne citer que quelques exemples !

New Zealand
Camping, New Zealand

By Ben Crawford

Les Néo-Zélandais adorent camper dans les grands espaces

Les Kiwis adorent les grands espaces

Comme de nombreux touristes venant en Nouvelle-Zélande, les Kiwis ont une vraie passion pour les grands espaces et aiment les activités qui exploitent au maximum les paysages spectaculaires du pays.

Avec autant de côtes, il n'est pas étonnant que les Néozélandais aiment l'eau, et que plus de 15 % des foyers néozélandais possèdent leur propre bateau.  Réputés excellents concepteurs de voiliers, les Kiwis continuent de dominer la scène mondiale de la voile, du kayak, de la planche à voile et de l'aviron.

La randonnée, le camping, la pêche ainsi que les promenades en forêts et sur la plage sont des activités d'extérieur très populaires. Les plus intrépides partent à l'assaut des montagnes, suivant les pas du plus intrépide des Kiwis, Sir Edmund Hillary, qui a conquis le Mt Everest, le plus haut sommet du monde, en 1953.

New Zealand
AR26, New Zealand

By Arno Gasteiger

Rugby - New Zealand's national sport

Esprit de camaraderie sur le terrain

Les deux Guerres Mondiales ont infligé de lourdes pertes à la population masculine néozélandaise. Mais elles ont aussi vu la fidélité aux amis et aux camarades devenir une valeur sociale prisée.  Cette qualité se voit toujours sur le terrain sportif aujourd'hui.

Le rugby est le sport le plus apprécié du public en Nouvelle-Zélande, avec les légendaires All Blacks qui ont récemment remporté la Coupe du Monde. Bien que ce sport ait ses racines dans les écoles chics d'Angleterre, en Nouvelle-Zélande, le rugby est vraiment le sport populaire du « gars du coin ».

New Zealand
L295, New Zealand

By Ben Crawford

For many Kiwis, farming is a way of life

Sophistication urbaine ou pelle et pioche ?

En tant que membres d'une société unique et multiculturelle, de nombreux Kiwis ont adopté la vie urbaine, la culture des cafés et un goût pour les nouvelles saveurs, la mode et les arts. Les Kiwis aiment tout autant aller dans un restaurant asiatique ou une galerie d'art moderne qu'assister à un match de rugby local.

Bien que l'attrait de la ville en ait séduit beaucoup, il subsiste une importance population rurale et l'agriculture est un exportateur majeur. Si les exportations traditionnelles de laine, viande et produits laitiers sont toujours très fortes, de nouveaux produits, dont la Cervena (gibier néozélandais), les fleurs, les fruits, les biotechnologies et le vin contribuent aujourd'hui largement à nos exportations.

Bay of Plenty
Mont Maunganui, Bay of Plenty

By Chris McLennan

Faites la connaissance des habitants en disputant avec eux une partie de beach-volley

Faites comme les Kiwis

Il va sans dire qu'apprendre à connaître les habitants décontractés et amicaux sera l'une des choses que vous préférerez pendant votre séjour. Entamez la conversation pendant votre voyage, une discussion décontractée dans un bar ou un restaurant et au marché du coin : c'est le meilleur moyen de connaître de l'intérieur la région que vous visitez, et vous pourrez peut-être même saisir le dialecte kiwi et vous faire des amis pour la vie !